mardi 30 janvier 2007

Flausinas (petits gâteaux portugais)


Une envie de petits gâteaux pour le 4h mais qui sortent de l'ordinaire, alors on surfe un peu sur marmiton et voila des petits gateaux tout moelleux ressemblant aux cannelés. Apparemment c'est une spécialité portugaise. Alors avis aux lusitaniens : je n'ai trouvé aucune photo de ces gateaux donc ne sachant pas à quoi ca ressemble j'ai pris des moules au hasard. D'avance désolé (n'hésitez pas à m'envoyer des photos des "vrais" flausinas) ...
----
Pour 30 gateaux :
- 200g sucre
- 150g farine
- 2 oeufs
- 25cl lait tiède
- 25g beurre
- 1 cac vanille liquide
---
Mélanger ensemble sucre, oeufs et farine, ajouter le beurre, le lait tiède et la vanille.
Bien mélanger.
Beurrer les moules légèrement.
Remplir les petits moules aux3/4.
Faire cuire à 180.200·C pendant 35.40 minutes. Ils vont gonfler mais retombent à la sortie du four.
---
J'ai fait une variante en ajoutant 3 pépites de chocolat dans les moules (photo à droite).
Bonne dégustation

lundi 29 janvier 2007

Parmentier de colin



Une recette que j'adore, j'avais pris l'idée dans un "Cuisine Actuelle" ancien à base de saumon et je l'accomode à ma manière. Roudoudou a beaucoup aimé (même si je lui en ai déjà fait mais qu'il ne s'en rappelle pas !!!).

Pour 2 bons mangeurs :

- 3 filets de colin

- 500g purée maison

- 40g gruyère + 10g pour gratiner

- 8cl crème liquide

- aneth

- safran

- sel

- huile de noix

- beurre

Faire cuire le poisson au cuit-vapeur (10 minutes pas plus).

Dans un plat allant au four, répartir un peu d'huile de noix, disposer les poissons (on peut "casser" les filets pour répartir un peu de poisson sur toute la surface).

Dans un saladier, bien écraser la purée, ajouter la crème, les 40g de gruyère, l'aneth, le safran (du faux évidemment) et saler à votre convenance. Bien mélanger.

Répartir cette purée sur le poisson. Parsemer de gruyère et mettre une noix de beurre.

Faire cuire au four à 150· C pendant 20 minutes environ.

Servir de suite.

On peut le faire avec pleins d'autres poissons sans arêtes et on peut agrémenter la purée de pleins d'herbes ou d'épices..Bon Appétit !!!

Samoussas de boeuf


En me baladant sur mes divers blogs favoris, l'idée commence à germer dans ma tête et je vois sur mon coin gauche des galettes de riz qu'il faudrait que j'utilise.... Et c'est parti ! Jamais fait mais ça doit pas être bien sorcier... et c'est vrai, n'importe qui peut en faire et franchement je les ai trouvé meilleurs qu'au restaurant indien. Je n'ai pas utilisé les mêmes ingrédients : j'ai remplacé la pâte de blé par des galettes de riz et je n'ai pas mis de piment.
----
Voici la recette (pour 6 samoussas) :
- 6 boulettes de viande ou 2 steaks de boeuf
- 1 oignon
- 3 galettes de riz
- 1 cas de crème
- 1 cas sauce Mirin
- 1 jaune d'oeuf
- 1 pincée de sel
- aneth
- 1 noix de beurre
- 1 cas huile de noix
- huile de friture
----
Hacher l'oignon, et écraser la viande pour obtenir une sorte de farce.
Dans une poêle, mettre le beurre et l'huile puis ajouter l'oignon, faire suer, saler, ajouter le boeuf et bien faire revenir. Ajouter la crème, la sauce Mirin, l'aneth et saler de nouveau si besoin. Réserver.
Mettre à tremper les galettes dans de l'eau tiède un peu sucrée et vinaigrée pendant 2 minutes maximum une à une. Mettre la 1ère galette sur un torchon, la couper en 2. Sur chaque moitié de galette, placer un peu de farce, sur un seul côté de manière à pouvoir rabattre l'autre côté par dessus. Battre 1 jaune d'oeuf avec 1 cas d'eau et badigeonner les côtés avec. Rabattre le côté sans farce sur le côté avec farce et bien fermer. Si ça ne colle pas bien, il s'ouvrira à la cuisson et la farce s'en ira (j'en est fait l'expérience sur le 2ème samoussa !!!).
Répéter l'opération pour les 5 autres samoussas.
Faire chauffer l'huile de friture. Plonger délicatement les samoussas un à un. Les faire frire environ 4 minutes (2 minutes de chaque côté).
---
Servir avec un bon riz basmati.

Spaghettis de légumes


Hier soir, je me baladais sur http://culinotests.fr/ et Caroline m'a donné l'idée des spaghettis de légumes. Problème : je n'ai pas de mandoline (prends note Roudoudou !!!) et sans mandoline, c'est super dure à faire.
Et là je me souviens d'un petit accessoire que j'ai depuis des années et qui ne m'a jamais servi : le petit instrument bleu sur la photo. Il a une rangée de trous tout au bout ce qui permet de faire des sortes de spaghettis, mais bon, faut pas être 10 à en manger sinon vous allez passer 4h à préparer seulement les légumes !!!
Il me restait 3 carottes donc je me suis dit que j'allais essayer, rien que pour voir la forme et le goût, une sorte de test. J'ai donc "râper" mes carottes puis dans une poêle je mets de l'huile de noix, je mets mes carottes, je cuis quelques minutes (3 à 4) et je déglace au vinaigre balsamique, je sale et enfin je mets de la sauce Mirin pour caraméliser un peu. Et je fais goûter à Roudoudou....
-------
Verdict : il a adoré alors qu'il n'est pas fan des carottes cuites
-----
Conclusion : bon plan je me dis, mais pour ça il faut encore une mandoline !!!!

dimanche 28 janvier 2007

Mousse au citron vert


Le résultat d'une expérience avec un nouvel ingrédient : l'agar-agar (appelé E406 dans la liste des additifs alimentaires, c'est un produit gélifiant obtenu à partir d'algues rouges). On le trouve en poudre dans les boutiques comme Hediard. C'est super efficace, je pouvais retourner le verre et la mousse n'était pas prête de tomber....
Un bon truc pour faire des bavarois... qui tiennent !

- 125g sorbet citron vert
- 2 citron vert
- 20cl crème fleurette
- 1/2 cac agar-agar
- 2 oeufs
- 5 cas sucre + 10g sucre

Faire fondre le sorbet dans une casserole à feu doux, ajouter les zestes des 2 citrons et leurs jus.
Ajouter l'agar-agar et bien fouetter (l'agar-agar agit dans un liquide tiède). Ajouter les 2 jaunes d'oeuf et les 10g de sucre et réserver les blancs.
Monter une chantilly avec la crème (très froide) et les 5 cas de sucre.
Incorporer le jus de citron dedans délicatement.
Monter les blancs en neige très ferme (petite astuce : ajouter un peu de jus de citron). Ajouter délicatement les blancs à la crème au citron avec une cuillère en bois.
Remplir les verres de présentation et mettre au frigo au moins 2h.

Servir frais.

Bébés cannelés...


Voila un grand classique, et j'ai la chance d'avoir une recette qui donne des cannelés trop bons et qui réussissent à tous les coups... Ma famille est comme qui dirait ... un peu accros à ces cannelés ...!
- 1/2 L lait
- 2 oeufs
- 2 jaunes d'oeuf
- 1 sachet sucre vanillé
- 1 cac vanille liquide
- 1 cac Rhum
- 100g farine
- 250g sucre
- 50g beurre
- sel
- 50g beurre pour les moules
Faire bouillir le lait avec la vanille et le beurre.
Mélanger à part la farine, le sucre, le sucre vanillé puis les oeufs, le sel. Ajouter le lait puis le rhum.
Mettre 1h au frigo.
Pendant ce temps-là, beurrer les moules à cannelés généreusement et les mettre au frigo. Quand le beurre a figé, recommencer l'opération et remettre au frigo.
Préchauffer le four à 270·C.
Verser la pâte bien froide dans les moule, pas plus des 3/4.
Faire cuire d'abord 5 minutes à 270·C, puis 1h à 180·C.
Démouler quand c'est encore chaud.
Hier j'ai fait des bébés cannelés pour voir si avec une petite quantité de pâte on pouvait réduire le temps de cuisson. Mais que néni.... 1h était juste assez.
Bonne dégustation
(je t'en enverrai par Chronopost soeurette ...!!!!)

samedi 27 janvier 2007

Sel et sucre aromatisés...



Une envie de changer un peu le goût du sel et du sucre... Ca devient une mode chez certaines de mes collègues blogueuses et si ça peut relever le goût de certains plats tant mieux. Je m'en suis déjà servi pour le curry aux cacahuètes et les beignets d'hier soir..... Ca amène un petit "je ne sais quoi" d'agréable...

Voici plusieurs goûts ... Ils sont tous réalisés au mixeur, pour les quantités c'est selon les goûts de chacun...

Sel - coriandre (en poudre) - safran

Sel - cacahuètes - tomates séchées

Sucre - Chocolat en poudre

Sucre - clémentines séchées (le zeste) - cannelle (trop bon)

Cassonade - anis

On peut varier à l'infini mais je crois que vous moi ce sera suffisant au moins jusqu'à cet été ....

vendredi 26 janvier 2007

Les vrais beignets fourrés !!


Ou presque.... oui bon c'est le premier essai. Niveau esthétisme y'a encore quelques petits progrès à faire mais côté goût c'est comme les vrais ... Hummmmm...

Quand Roudoudou et moi on a goûté, on s'est regardé en même temps l'air de dire "c'est pas possible c'est le même goût !!!". Donc c'est la petite fierté du soir.

- 250g de farine à pain Francine
- 1 oeuf
- 50g beurre
- 15 à 18g de levure de boulanger
- 20g sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 15 à 20 cl de lait tiède
- une pincée de sel
+ sucre pour saupoudrer sur les beignets
+ compote de pommes
+ nutella

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients, bien pétrir à la main ou en MAP. Former une boule et laisser reposer au chaud pendant 1h environ.
Fariner le plan de travail, étaler la pâte mais garder une épaisseur de 1 cm environ. Avec un verre ou un emporte-pièce détailler des ronds ou les formes que vous désirez donner à vos beignets. Faire encore lever les beignets détaillés une bonne demie-heure.
Faire chauffer de l'huile de friture, mais pas trop chaud pour ne pas "crâmer" les beignets. Laisser dorer 1 à 2 minutes de chaque côté, ils doivent bien gonfler.

Les égoutter et les saupoudrer de sucre, j'ai utilisé du sucre au chocolat et du sucre clémentines cannelle (cf. articles sur les sels et sucres).

Faire une entaille et farcir de nutella ou de compote de pommes, framboises... etc selon vos goûts.
C'est vraiment pas compliqué à réaliser alors lancez-vous !

Omelette soufflée aux champignons ...


A l'origine, j'aurais du suivre une recette sur un autre blog, le problème c'est que ce soir, impossible de savoir sur quel blog c'était ! Gros soucis ! Roudoudou arrivait vers 20h15 et il était déjà 19h30.
Que faire en cas de grosses urgences alimentaires : Forum Marmiton bien sûr !!
Les filles ont été très efficaces, elles m'ont donné des recettes mais malheureusement toujours impossible de retrouver la recette (si par hasard ça vous dit quelque chose ....)....
Une grande première donc cette omelette soufflée et je me suis appuyée des recettes des copines pour créer la mienne... Roudoudou s'en pourlèche encore les babines.....
---
Pour 2 personnes :
- 3 oeufs
- 1 oignon
- une dizaine de champignons de Paris
- 2 cas de crème
- 1 poignée de gruyère
- aneth
- sel
- huile de tournesol
- noix de beurre
----
Séparer les blancs des jaunes. Mélanger les jaunes avec la crème, le gruyère, l'aneth, le sel, ien assaisonner.
Hacher l'oignon, émincer les champignons. Dans une poêle, faire rissoler l'oignon et les champignons dans le beurre et l'huile, saler.
Préchauffer le four à 150·C.
Monter les blancs en neige ferme. A l'aide d'une cuillère en bois, ajouter le mélange des jaunes d'oeuf, délicatement pour ne pas casser les blancs. Ajouter aussi délicatement les champignons.
Dans la même poêle, mettre à chauffer 2 cas d'huile. Ajouter en un coup l'appareil à omelette, faire cuire environ 5 minutes à feu doux. Quand l'omelette peut "glisser" sur une assiette (sans s'effondrer) la transvaser dans un plat allant au four. Faire cuire pendant 15 à 20 minutes à 150.160·C.
---
Manger de suite. C'est super léger et les champignons réhaussent bien le goût. Un régal.

Curry de dinde aux cacahuètes !


Un grand test : le curry aux cacahuètes. J'avais entendu parlé de cette recette mais je ne m'étais jamais lancée. Alors quand j'ai fait mes courses j'ai pris des escalopes de dinde et voilà le résultat : un vrai régal (il n'y en avait pas assez...!).

Pour 2 personnes :

- 2 escalopes de dinde

- 1 oignon

- 20 cl lait de coco

- 20 cacahuètes bien écrasées au mortier

- beurre

- huile de noix

- 3 cas de sauce Mirin (je pense que l'on peut la remplacer par du miel, mais en quantités inférieures)

- 1 cas crème épaisse

- gingembre râpé

- curry

- coriandre

- sel (j'ai mis du sel aux cacahuètes et tomates séchées que j'ai fait moi-même - cf. prochain article)

A accompagner avec du riz


---





Hacher l'oignon. Détailler les escalopes en aiguillettes ou morceaux. Bien écraser les cacahuètes (n'hésitez pas a faire presque de la poudre).

Râper un peu de gingembre puis le hacher finement.

Dans une poêle, faire revenir l'oignon dans le beurre et l'huile de noix. Saler. Ajouter les morceaux de dinde, bien faire colorer. Ajouter les cacahuètes. Elles vont commencer à enrober les morceaux de dinde. Ajouter la sauce Mirin, bien décoller le sucs. Ajouter le gingembre, le curry et la coriandre.

Pour finir, ajouter le lait de coco et la crème, bien délayer et faire réduire sur feu doux 10 minutes. Vérifier l'assaisonnement (en sel et curry).

Servir avec du riz (ne pas faire trop réduire pour pouvoir garder un peu de sauce avec le riz).

---

Bon appétit bien sûr !

Coupe chamallows coco


C'est une recette pour gourmands avant tout, pour palier à une grosse déprime ou un gros manque de sucre (diabétiques s'abstenir)... La recette est tirée de mon bon vieux livre de chevet "Je veux du chocolat" de Trish (p86).
----
Pour 3 coupes (quantités comme sur la photo)
- 50g beurre fondu
- 60g noix
- 1/2 boîte de lait concentré sucré
- 80g chocolat blanc
- 5 à 10 petits Lu (selon vos envies)
- une dizaine de chamallows
- fraises Tagada
---
Mélanger ensemble le beurre fondu, la noix de coco, les petits Lu bien écrasés et le lait sucré.
Répartir ce mélange dans des petites coupelles individuelles ou dans un grand plat familial.
Réserver au frais.
A l'aide d'un couteau mouillé, découper les chamallows en petits morceaux.
Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Disposer les chamallows dans les coupelles et recouvrir de chocolat fondu. Mettre une fraise Tagada en décor.
---
Hier j'ai servi ce "4h" avec le chocolat encore un peu tiède (car les gourmands avaient faim) mais il est conseillé de le mettre au frigo quelques temps (1h).
Après dégustation, mes experts culinaires particuliers m'ont fait quelques remarques pour améliorer la chose : au final, on retrouve quelque chose de beaucoup trop sucré, donc il faut que je teste en remplaçant la moitié du lait concentré par du lait ou de la crème.
N'hésitez pas à me faire part de vos tests pour améliorer cette recette !
--
Bonne dégustation !

Salade (ou plutôt sauce salade)


Juste une petite recette de sauce toute simple mais que j'aime beaucoup, ça m'oblige à manger plus de salade et surtout ça oblige Roudoudou à en manger plus (hein belle-maman !!!).

En fait j'utilise de la crème (épaisse ou liquide), je la mélange avec de la mayonnaise (Amora) et petit peu de ketchup pour adoucir, du jus de citron et du sel. Ca sort un peu de l'ordinaire vinaigrette et je trouve ça plus doux.

dimanche 21 janvier 2007

Risotto aux champignons de Paris


C'est mon 2ème essai de risotto et j'en suis contente. Le riz était bien cuit et avait un bon petit gout, avec les champignons c'était encore mieux.
----
Pour 2 personnes
---
- 150g de riz pour risotto
- 1 petit oignon
- 1/2 verre de vin blanc sec
- 20g beurre
- 1/2 L de bouillon tiède voire chaud
- 5 à 6 champignons
- 1 cas crème
- gruyère
- sel
---
Hacher l'oignon. Peler les champignons et les détailler en morceaux de taille moyenne.
Dans une casserole, faire suer l'oignon, saler, ajouter le riz et le faire suer également jusqu'à ce qu'il soit translucide. Ajouter le vin blanc pour déglacer. Quand tout le vin est évaporé, ajouter 3 premières louches de bouillon. Remuer de temps en temps. Quand c'est évaporé, ajouter de nouveau du bouillon et ce jusqu'à 18 minutes de cuisson. Une fois le bouillon entièrement évaporé, ajouter la crème, un peu de gruyère (ou parmesan). Saler.
A part, faire rissoler les champignons et les ajouter au risotto.
Servir de suite avec un peu de gruyère au-dessus.

Brioche aux pépites de chocolat !

3ème essai des brioches maison de Jessica. Celle-ci a remporté un vif succès dans mon cercle d'amis. En moins de 10 minutes elle était mangée. Et moi qui suit moins goinfre que tous ces messieurs (!!!!!), je l'ai mangé plus lentement, et Roudoudoiu a fait des tentatives de piquage de brioche (non mais !!!!!!!), la brioche c'est sacré quand même !!
Je recommande quand même le pétrissage dans une MAP (machine à pain). Recette piquée chez :
http://anabama.canalblog.com/ Merci beaucoup.

----


- 350g de farine Francine
- 150g lait tiède
- 2 sachets de levure de boulanger spéciale pain Francine
- 4 g sel
- 30g sucre
- 1 oeuf
- 100g beurre
- 100g pépites de chocolat
- 1 cas rhum
+ lait pour dorure

Verser la farine dans un grand saladier, ajouter le sel et le sucre. Mélanger. Faire un puits. Verser la levure, le lait tiède lentement, l'oeuf, le rhum et le beurre mou. Pétrir vigoureusement (ou mettre en machine à pain). La pâte doit être souple et homogène. En fin de pétrissage ajouter les pépites. Couvrir le saladier d'un torchon et laisser reposer 30 minutes. Sur une plaque avec du papier sulfurisé, former un boule avec la pâte, creuser un trou au milieu et étirer pour former une couronne. Couvrir er laisser reposer 2h dans un endroit tiède. Préchauffer le four à 180·C. Badigeonner la brioche avec du lait tiède et faire cuire la brioche 30 minutes.
Elle dégage une odeur très agréable et est très bonne encore un peu tiède.

samedi 20 janvier 2007

Mousse au chocolat blanc et sa crème coco !


Pour l'anniversaire de ma môman, j'ai voulu lui faire plaisir en faisant une mousse au chocolat blanc (car elle aime pas trop la vraie mousse au chocolat !). Et puis il me restait de la poudre de noix de coco que je voulais finir.
----
Pour la mousse au chocolat blanc (pour 4 petites mousses) :
- 2 oeufs
- 5 cl lait
- 50g chocolat blanc
- 20 g sucre
- 20g sucre glace
- 1 cas crème
- 1 feuille de gélatine
- vanille
- 2 cas sucre
---
Pour la crème de coco :
- 40g mascarpone
- 25g sucre
- 40g crème
- 2cl lait
- 10g de poudre coco
- 1 sachet de sucre vanillé.
(j'ai ajouté un peu de "vitpris" pour épaissir la sauce)
------
Séparer les blancs des jaunes, monter les blancs en neige avec les 2 cas de sucre. Fouetter ensemble les jaunes et le sucre et sucre glace. Dans une casserole mettre le chocolat en morceaux avec le lait et la crème. Faire fondre à feu doux. Tremper la gélatine dans de l'eau froide. Mélanger la sauce chocolat aux jaunes. Remettre dans la casserole et faire épaissir en fouettant et en incorporant la gélatine bien égouttée. Remettre dans le cul-de-poule et incorporer progressivement les blancs d'oeuf (en les cassant le moins possible).
Verser dans les ramequins de présentation et faire prendre au frigo pendant au moins 4h.
Servir frais.
---
Pour la crème coco, mélanger ensemble tous les ingrédients. Réserver au frais. Napper la mousse avec cette crème quand la mousse a déjè pris (au moins 2h). Puis remettre au frais.
Au moment de servir, raper un peu de chocolat au dessus pour donner un peu de couleur.

Sablés pomme / cannelle ...


Suite au message précédent, l'utilisation de la pâte sablée... ! Il me restait 2 pommes... L'idée était toute trouvée !
---
---
- 1/2 pâte sablée
- 1 belle pomme
- 2 petits pots de confiture de pommes
- du sucre
- de la cannelle
- beurre
---
---
Préchauffer le four à 180·C
Etaler la pâte au rouleau. Détailler des carrés ou autres formes selon les emporte-pièces dont vous disposez. Les placer sur du papier sulfurisé. Déposer une mini cuillérée de compote sur chaque sablée.
Peler la pomme et la détailler en petits dés. Faire revenir ces petits dés dans du beurre avec du sucre pour les caraméliser. Ajouter un peu de cannelle et 1 pot de confiture. Laisser mijoter. et cuire.
Ajouter une petite cuillérée sur chaque sablée. Saupoudrer de sucre et de cannelle.
Enfourner toujours à 180·C pour 20 à 30 minutes (selon grosseur des sablés).
Ils sont très bons chauds aussi... même largement meilleurs dixit Roudoudou.

Pâte sablée sucrée !


Une envie de petits gâteaux pour accompagner le dessert, pour le dîner chez mes parents. Une pâte sablée agrémentée d'un "je ne sais quoi" était un très bon début...
---
- 250g farine tamisée
- 1 oeuf
- 125g beurre fondu
- 125g sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 pincée de sel
---
Sur un pan de travail bien propre, mettre la farine en dôme et y creuser un puits. Ajouter le sel. Ajouter le mélange sucre / beurre (préalablement mélangé) puis l'oeuf. Incorporer la farine au fur et à mesure. Bien travailler la pâte, ajouter de la farine si elle est trop collante. La mettre en boule. Elle peut se congeler (pour la décongélation, laisser la pâte une nuit au frigo).
La pâte est prête pour n'importe quelle utilisation...

jeudi 18 janvier 2007

Mille feuilles à la fraise !


Ca c'était aussi pour utiliser les restes de pâte feuilletée sans se prendre la tête. Alors j'ai découper 6 rectangles de pâte feuilletée, je les ai doré à l'oeuf + sucre + sure vanillé + cannelle et hop au four (220·C) pendant 10.15 minutes.
Pour la crème à la fraise :
- 2 cas mascarpone
- 2 cas de confiture de fraises
- 1 cas sucre
- 1 cas lait
- 1/2 sachet de sucre vanillé.
- quelques gouttes de colorant rouge
- quelques gouttes d'extrait de fraies (pour renforcer le goût mais c'est pas obligatoire)

Mélanger le tout et réserver la crème au frais jusqu'au moment du dessert.
5 minutes avant de servir, faire le montage : feuilleté, crème, feuilleté, crème, feuilleté. Après on peut faire des décors avec la crème qu'il reste ou la mettre dans un petit pot à côté pour les gourmands.
Bon appétit !

Gratin de pommes de terre au chèvre !


Que faire avec un reste de fromage de chèvre presque entier sur les bras ? Un gratin de patates Pardi !! Et oui, j'avais mangé un chèvre frais super bon chez ma môman et j'en ai acheté un car ça m'avait donné vraiment envie. Manque de bol, il était loin d'être aussi bon. Mais ça me fendais le coeur de rester avec un chèvre quand même. Donc solution magique : le gratin ! Ca marche à chaque coup.

---

Pour 4 personnes :
- 6 à 7 pommes de terre
- 1/2 bûche de chèvre
- 1 oignon
- quelques lardons
- huile
- beurre
- sel
- 2 cas de crème
- une poignée de gruyère

---

Peler, découper les pdt en rondelles et les cuire (départ eau froide). Hacher l'oignon, le faire revenir dans l'huile et le beurre, saler. Faire revenir alors, dans la même poêle (mais sans les oignons) les lardons.
Au fond des ramequins mettre une goutte d'huile que vous étaler sur toute la surface du ramequin. Disposer quelques oignons, une rangée de pdt, une rangée de chèvre, quelques lardons, un peu de crème, les oignons, les pdt, le chèvre et ainsi de suite jusqu'à épuisement des ingrédients ou bien quand vous arrivez en haut du ramequins. Parsemer de gruyère pour gratiner.
Faire cuire à 180.200·C pendant 25 à 30 minutes.

Nous on a pas eu besoin de manger autre chose avec, mais vous pouvez le manger avec un steak par exemple. (Roudoudou a adoré, surtout qu'il aime pas le chèvre frais !!!! Victoire ... !!!).

Torsades au fromage !


Hier soir, je feuilletais mon "Larousse des fromages", une autre de mes Bibles culinaires. Et je suis tombée sur ces petites torsades. Il me restait de la pâte feuilletée dans le frigo et je n'avais pas envie de faire une classique quiche au fromage. Alors j'ai un peu changé la recette à ma manière. Il y a 2 types de torsade différents, ça se voit pas trop sur la photo.

- 1/2 pâte feuilletée (faîtes en 1 entière en apéritif pour 4 personnes ou un mille-feuilles avec l'autre moitié comme moi)
- moutarde
- 1 oeuf
- eau
- gruyère
- ketchup
- aneth
- sel
- curry

---

Préchauffer le four à 220·C.
Découper la pâte feuilletée en 2. Sur l'une, étaler de la moutarde et sur l'autre du ketchup. Puis batter l'oeuf, ajouter une cuillère à café d'eau. Avec un pinceau, mettre sur chaque feuilletée cette préparation, puis mettre du gruyère par-dessus. Plier chaque feuilletée en 2. Passer un rouleau à pâtisserie dessus pour bien coller les 2 parties. Et ensuite découper de fines bandes, les plus longues possibles (1cm max sur 15cm environ). Torsader ces petites bandes. Les mettre sur du papier sulfurisé légèrement humidifié. Passer à nouveau la dorure à l'oeuf dessus. Saler, parsemer de curry et d'aneth. Enfourner 10 minutes, un peu moins si vos torsades sont très fines.

Après dégustation, Roudoudou dit que ce serait mieux avec une petite sauce à côté, je pense qu'une sauce ciboulette aneth serait pas mal.

mercredi 17 janvier 2007

Nos plats préférés !!!




Ici pour pouvez vous exprimer sur vos plats préférés. Ça me permettra de trouver de nouvelles idées de recettes...
Pour nous, l'idée est très simple mais fait l'unanimité à la maison : Escalopes de dinde à la crème et aux champignons, avec des pâtes. On en lèche nos assiettes...

Tiramisu maison... !


Voici le tout premier tiramisu de Jessica. J'ai jamais voulu essayer car je n'aime pas le café (j'ai oublié de le mettre dans ma palette...!). Et dans ma tête il était inconcevable de faire un tiramisu sans café. Mais hier soir, je feuilletais "Je veux du chocolat" de Trish Deseine (livre de chevet) et j'arrive sur la page tiramisu, je lis les ingrédients et la recette, et je me dis que je peux très bien le faire sans le café pour moi, et avec le café pour Roudoudou. Alors aujourd'hui en courses j'achète le nécessaire et je me mets au boulot. Et voilà le résultat !
--
Pour 2 personnes
- 150g de mascarpone
- 70g de chocolat noir
- 1 café
- 2 oeufs
- 40g sucre
- 3 à 4 biscuits cuiller
- liqueur de café
- cacao en poudre
---
Séparer les blancs des jaunes d'oeuf. Mélanger les jaunes avec le sucre, bien blanchir. Ajouter le mascarpone.
Monter les blancs en neige ferme. Ajouter ces blancs au mélange de mascarpone.
Faire un petit café et y ajouter une cuillère à café de liqueur à café. Découper les biscuits en 3 ou 4 et les tremper rapidement dans le café. Les disposer au fond des verres de présentation.
Faire fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie (le plus liquide possible), garder un carré de chocolat de côté.
Dans le verre, mettre une couche de crème, une couche de chocolat et ainsi de suite jusqu'à épuisement des ingrédients. Mettre au moins 5h au frigo.
Au moment de servir, saupoudrer de cacao et de copeaux de chocolat.
C'est prêt.
--
Pour mon tiramisu en fait, je n'ai pas fait tremper mes biscuits dans le café. J'aime bien le côté croustillant donc je ne les ai pas imbibés, mais on peut le faire dans du chocolat chaud par exemple.
--
C'est assez lourd alors avec Roudoudou on en a laissé pour demain. Pour éviter cela, il est peut-être préférable de faire plusieurs petits verres. On peut en faire en toute petite quantité pour servir en mignardises dans des shooters à téquila.
Roudoudou n'en avait jamais mangé, et ben il était drôlement ravis !


mardi 16 janvier 2007

Promenade fromagère dans la péninsule...


Voici un petit article pour vous présenter les délicieux fromages espagnols. Ils sont complétement différents de nos bons vieux fromages français, ils ressemblent plutôt aux fromages que l'on trouve dans le sud.

Voici déjà la liste des 13 AOC (on dit "D.O : Denominación de Origen") :
- Cabrales
- Roncal (1981)
- Manchego (1984)
- Zamorano
- Mahón
- Idiazábal
- Ibores
- Picón-Bejes-Treviso
- Tetilla
- Quesucos de Liébana
- Queso de Cantabria
- Queso de Serena
- Palmero
Et le "Queso de Murcia" a une D.O provisoire.

---
Andalousie
- Queso de cabra : pâte dure.


---
Aragon
- Tronchón : pâte dure.


---
Asturies
- Cabrales : pâte persillée, affiné dan des grottes calcaires.

---
Baleares
- Mahón-Menorca : lait cru de vache, parfois enduit d'huile et de paprika pour la conservation. Très bon en tapas.


---
Canaries
- Majorero : lait de chèvre. Les chèvres se nourrissent d'origan.


---
Cantabrie
- Quesucos : petit fromage de 1kg.
- Picón : pâte persillée, fabriqué avec le 3 laits (chèvre, brebis, vache), saveur prononcée.


---
Castilla y León
- Zamorano : pâte dure.
- Burgos : fromage frais blanc légèrement salé.


---
Castilla la Mancha
- Manchego : lait frais de brebis. 3 sortes : fresco (affinage de 60 jours minimum) - semi-curado (jusqu'à 6 mois de maturation) - curado (plus de 6 mois). Très avec de la pâte de oing (carne de membrillo).


---
Catalogne
- Mató : lait de brebis (ou chèvre parfois), fromage frais. Maintenant on en trouve au lait de vache ou vache/chèvre. Consistance légèrmeent granuleuse, forme d'un plat renversé. Se mange en dessert avec du miel ("mel i mató") ou avec des fruits frais.
- Requesón : lait caillé de brebis. Présentés dans de petits ramequins en terre.
- Montsec : pâe dure, blanc et crémeux, saupoudré de cendres.


---
Extrémadure
- Torta de Casar : lait de brebis race "churra", consistance molle voire liquide.
- Ibores : pâte dure, enduit d'huile et de paprika.


---
Galice
- Tetilla : affinage rapide, doux et crémeux.
- San Simón : pâte ferme.

---
Murcie
- Queso curado al vino de Murcia : lait de chèvre race "cabra murciana", affiné dans du vin rouge.


---
Navarre
- Roncal : lait cru de brebis, pâte dure, saveur corsée, affinage de 4 mois minimum. Très bon en tapas.
- Cuajada : lait de brebis caillé, saveur douce. Se mange nature ou bien avec du sucre ou du miel.

---
Pays Basque
- Idiazábal : lait de brebis race "latxa", pâte dure, souvent fumé au bois d'aubé`pine et de cerisier, haute valeur nutritionnelle, 45% de M.G.

---
La Rioja
- Camerano : fromage frais, fabriqué dans des corbeilles en osier.

Fiesta crevettes !


Comme promis, ma source d'inspiration : les crevettes. Voici 3 premières recettes à base de crevettes. La dernière a un succès fou, mais moi j'adore la première.
-----------
"Crevettes marinées au vinaigre balsamique et poêlées" (en haut)
- 12 crevettes décortiquées
- 2 cas de vinaigre balsamique
- 1 cas d'huile de noix
- 1/2 cac de jus de citron
- sel
- sucre
- basilic
- ail semoule ou gousse d'ail haché
Dans un récipient à fond plat, mettre le balsamique, l'huile, le citron, le sel, le sucre (+ que de sel), du basilic et l'ail semoule. Bien mélanger.
Mettre les crevettes à mariner dans ce mélange au frigo. Retourner de temps en temps les crevettes. Il faut laisser les crevettes pas mal de temps (elles ont mariner 1h ce soir et c'était très bien).
Faire chauffer un peu d'huile dans une poêle (ou à la plancha, mais ce soir flême de sortir la plancha pour 12 petites crevettes !!!). Poêler 2 à 3 minutes les crevettes, pas plus.
Servir de suite.
--------------
"Crevettes panées et coulis de poivron" (milieu)
- 12 crevettes décortiquées
- 1 cas farine
- 1 oeuf
- 1 biscotte ou 1 cas de chapelure
- 1 cac d'huile de tournesol
- aneth
- sel
Passer les crevettes dans la farine, puis dans un mélange d'oeuf battu et d'huile puis dans la chapelure (le thym et le sel sont rajoutés à la chapelure). On appelle ça paner à l'anglaise (je mets un peu de termes techniques au cas où un de mes anciens profs de cuisine tomberaient sur mon blog !!!!).
Faire chauffer un peu d'huile de noix dans une poêle et faire cuire 3 minutes de chaque côté
Servir de suite avec un coulis de poivron bien assaisonné.
--------------
"Crevettes cooked home"
- 12 crevettes décortiquées
- 1 tomate mondée
- 1/2 oignon ou 1 échalote
- 1 cas de coulis de poivron 8qui sert aussi pour la recette précédente)
- 1 cas de sauce tomate
- 2 cas de crème fraîche
- huile
- beurre
- sel
Dans une poêle, faire revenir dans du beurre et de l'huile l'oignon haché, et la tomate concassée. Ajouter le coulis de poivron et la sauce tomate. Ajouter les crevettes, puis la crème. Assaisonner. Et faire réduire pendant 10 minutes à feu moyen. Servir de suite.

Crème de turrón !


C'était un test et il a fonctionné. Mon frère et ma soeur m'ont ramené du turrón d'Espagne et pour ceux et celles qui connaissent, le turrón c'est LOURD...! Donc il faut trouver des solutions ! J'ai essayer de faire une crème avec du turrón, comme on en fait une au chocolat ou au café. Et voilà le résultat. Roudoudou a bien aimé, surtout qu'il ne connaissait pas le turrón (je pense que cette recette peut être faite avec de la crème de marron aussi, ou de la pâte d'amandes).
Voici une recette pour 2 namoureux.
- - - - - - - - - - -
"Crème au Turrón"
- - - - - - - - - - - - -
- 50g de turrón (j'ai pris le turrón à la crème et noix)
- 1 jaune d'oeuf
- 17mL de lait
- 20g de sucre
- - -
Emietter le turrón dans une casserole, ajouter le lait. Dès la première ébullition, retirer du feu et bien fouetter, les morceaux de turrón doivent être fondus.
Blanchir le jaune avec le sucre. Ajouter le lait au turrón. Remettre dans la casserole.
Remettre sur feu doux pendant 5 à 10 minutes pour épaissir.
Verser dans les récipients de présentation et mettre au frigo au moins 2h.
Au moment de servir, recouvrir de chantilly et de copeaux de chocolat (idée de Roudoudou).
On peut aussi manger cette crème avec des langues de chat par exemple.
Bonne dégustation

Petites douceurs hispaniques !



Voici un premier article sur toutes les douceurs (toutes peut-être pas, mais je ferai de mon mieux) que l'on peut rencontrer au cours d'une balade gourmande dans la péninsule ibérique. Tour d'horizon rapide chez nos voisins...avec des liens pour vous donner envie. (On peut trouver la recette de la majeure partie de ces douceurs sur internet).
  • En Catalogne, à la Toussaint, les habitants confectionnent des petits gâteaux en forme d'oeuf, à base de massepain (pâte confectionnée à base d'amandes finement mondées et moulues, mélangées à du blanc d'oeuf et du sucre), d'amandes et de pignons. Variantes possibles au café, marrons, chocolat, noisettes ... On les appelle : "Panellets de Tots Sants".

  • En Aragón, on trouve les "Frutas de Aragón" . Ce sont des fruits confits avec du sucre, parfois enrobés de chocolat. Ils sont présentés dans des caissettes, enveloppés de papier comme des bonbons.

  • D'inspiration arabe, on trouve le "Turrón de Guirlache". Ce sont des barres d'amandes enveloppées dans beaucoup de sucre caramélisé.
  • Les "Vasquitos" sont des caramels (petits basques).
  • Les "Churros". Je souhaite les placer ici bien que les espagnols en mangent souvent au petit déjeuner, trempés dans un chocolat chaud bien épais et sucré (surtout vers Madrid). Ils sont très simples à réaliser. Il suffit d'avoir le matériel et de la bonne huile de friture (Cf. prochain article). Les ingrédients nécessaires :L eau, farine, sel, huile et sucre dès la sortie de l'huile.
  • Le "Turrón", certainement une des gourmandises espagnoles les plus connues en France. On le compare souvent à notre nougat français bien que les goûts soient différents. On le réalise avec du miel, du sucre, du blanc d'oeuf et des amandes. On en distingue 2 :
- el turrón de Jijona (blando : mou)
- el turrón de Alicante (duro : dur)
Cf. Photo de l'article (le mou). Il en existe des dizaines de variétés : à la crème et aux noix, aux fruits, aux raisins, à l'orange, à la noix de coco...
Un régal mai attention de ne pas trop en manger, c'est très riche..!!!
  • Une autre friandise traditionnelle : le "Mazapán de Toledo". Il est élaboré avec des amandes et du sucre, et se présente généralement sous la forme de figurines. On s'en sert aussi de base pour d'autres friandises.
  • D'autres petits gâteaux, les "Polvorones", d'Andalousie ou de Tolède, réalisés à base de farine, de sucre et d'amandes. On les saupoudre de sucre glace à la sortie du four. On peut les aromatiser avec du chocolat, de la cannelle (personnellement, ceux que j'ai mangé m'ont déplu, trop le goût de farine, j'essaierai d'en faire pour voir si je retrouve ce goût).
  • Les "Mantecados", petits gâteaux à la cannelle, bonne recette à faire avec les enfants. Ils se conservent longtemps dans une boîte en fer.
  • Les "Pestiños", sorte de beignets à l'anis et au miel.
  • Et bien sûr, ce n'est pas un petit gâteau mais c'est de saison, le "Roscón de Reyes", sorte de brioche que les espagnols mangent le 6 janvier, jour des Rois Mages oú les enfants reçoivent les cadeaux. Le Roscón contient en principe une petite figurine.
Voilà j'espère vous avoir éveiller les papilles et donner envie de découvrir mon second pays, ou en tout cas ses friandises. Si vous avez besoin d'une recette et qu'elle est en espagnol, n'hésitez pas à me donner le lien et je la mettrai en français sur ce blog.

Le chocolat, épisode 1...



Le voilà, le grand, le beau, le majestueux... Celui qui met tout le monde d'accord et qui donne aux enfants des étoiles gourmandes dans les yeux (et aux plus grands aussi !).

Voici 2 recettes pour commencer. La mousse au chocolat que certaines et certains d'entre vous doivent connaître et que l'on trouve au dos d'une certaine tablette de chocolat. Ceux qui ne connaissent pas cette recette, testez-la, elle est simple et c'est la meilleure que j'ai goûté. Ensuite un gâteau au chocolat. Chacun a son chouchou. Je vous mets le mien que j'ai inventé par hasard. Je ne suis pas du genre à manger un gâteau en 2 minutes, mais là c'était limite .... Régimes : abstenez-vous de cette deuxième recette !

...........................................


"Mousse au chocolat façon Nes...lé"

Pour 6 personnes

- 200g de chocolat noir à pâtisserie
- 6 oeufs
- 1 pincée de sel

Casser le chocolat en petits morceaux. Faire fondre au bain-marie doucement en remuant délicatement ou au micro-ondes pendant 1 minute avec 1 cuillère à soupe d'eau et fouetter énergiquement à la sortie. Le laisser tiédir.
Séparer les blancs des jaunes d'oeuf. Ajouter la pincée de sel dans les blancs et les monter en neige très ferme.
Verser le chocolat fondu sur les jaunes et bien mélanger.
Incorporer 1/3 des blancs dans le chocolat en mélangeant bien puis le reste des blancs en prenant soin de ne pas trop les casser (la réussite d'une mousse réside là-dedans).
Mettre la mousse dans un grand saladier pour les gourmands en famille ou pour la soirée déprime devant la télé (remonte bien le moral !) ou dans des ramequins individuels pour les dîners entre amis (dans des verres à cocktail, la nouvelle tendance des verrines, ça a son petit effet !).
Faire prendre la mousse 3h au minimum au frigo. Servir bien frais.
Vous pouvez la servir avec des biscuits secs pour tremper dedans ou un cake à la vanille par exemple.
Succès garanti !

............................................


"Gâteau au chocolat de Jessica"

Pour 4 à 6 personne (ou 2 gros gourmands)

- 150g chocolat (noir et au lait, etun peu de blanc : comme vous voulez en fait !)
- 4 oeufs
- 250g beurre
- 150g farine
- 300g sucre
- 40g noix concassées

Préchauffer le four à 180·C. Faire fondre le beurre et le chocolat dans une casserole. Mélanger les autres ingrédients ensemble. Ajouter le chocolat fondu et les noix. Verser dans un moule beurré. Cuire 35 à 40 minutes (controler la cuisson car le temps peut dépendre du moule et du four).

Bon appétit bande de gloumands (glouton gourmand) !!!!!

lundi 15 janvier 2007

Courgettes farcies




Le diner de ce soir. Roudoudou a adoré.


"Courgettes farcies maison"

Pour 2 personnes

- 4 boulettes de viande de boeuf ou 1 gros steak haché (j'ai utilisé des congelés)
- 2 courgettes "boules"
- 1 petite échalote
- 1 oeuf
- 1 cas de crème épaisse
- 1 gousse d'ail
- sel
- curry
- basilic
- gruyère râpé

Préchauffer le four à 180·C

Faire décongeler la viande. L'écraser à la fourchette. Ajouter l'échalote ciselée, l'ail haché, l'oeuf et la crème.
Découper le chapeau des courgettes. Les vider et garder la chair. Saler légèrement l'intérieur des courgettes et les retourner sur un linge pendant 10 minutes (elles vont rendre de l'eau).
Mettre la chair de courgette et les courgettes évidées dans de l'eau bouillante pour les pré-cuire.
Bien égoutter les courgettes. Ajouter la chair à la viande. Saler, ajouter le curry et le basilic selon les goûts.
Farcir les courgettes jusqu'au bord, parsemer de gruyère.
Faire cuire pendant 35 à 40 minutes. A la sortie, les courgettes peuvent rendre encore un peu d'eau, les incliner légèrement pour les égoutter.

Servir avec du riz ou des pâtes.


Bon appétit



Ma palette alimentaire...

Je ne sais pas encore si ce blog sera visité par beaucoup de personnes mais cet article sera consacré à vous faire découvrir mes produits fars. Ainsi, si vous avez des recettes qui concernent ces produits-là, n'hésitez pas !!

Tout d'abord, et pour faire plaisir à Roudoudou qui dit que j'en mets partout : l'oignon !
Ca ne fait pas très longtemps que je cuisine avec, je dirais seulement 4 à 5 ans (mes parents ne cuisinaient pas très souvent les oignons et ma soeur n'aimait pas ça). Et puis en école hôtelière, l'oignon ainsi qu'autres condiments et épices sont très usités. Donc j'ai appris à le connaître et à l'apprécier. Je l'utilise surtout cuit, juste revenu dans du beurre et de l'huile d'olive, salé. Et j'en mets évidemment dans les macaronis à la carbonara, avec des pommes de terre, dans mes quiches... J'adoooore son petit goût entre le sucré et le salé qu'il prend à la cuisson.
Ensuite, mon alliée la plus fidèle : la vanille !
Elle aussi elle me suis partout. Je ne peux pas ne pas en avoir chez moi. Mais malheureusement, cela coûte cher. Alors j'utilise seulement le sucre vanillé et la vanille liquide. Mais alors qu'est-ce que j'en utilise !!!! J'en mets un peu dans tous mes gâteaux, ça leur donne une saveur que j'adore. Je n'ai encore jamais testé les mariages "Canard à la vanille", "Crevettes à la vanille", je ne sais pas trop ce que cela pourrait donner. Mais si vous avez déjà testé n'hésitez pas à donner votre avis sur le sujet.
La crème !
Pour elle, c'est différent ! Ca dépend si Roudoudou est au régime !!!!!! Non, je blague. Je me sers le plus souvent de crème fraîche épaisse que l'on trouve en gros pot Bri.......ice par exemple. Je l'utilise dans les pâtes, dans mes sauces pour épaissir un peu et mettre de l'onctuosité. J'en mets un peu dans mes pommes de terre sautées depuis quelques temps, c'est très bon aussi. Et son usage principal revient à la sauce crudités avec du jus de citron et de la ciboulette. Pour les régimes il faut seulement prendre de l'allégée donc c'est bien pratique.
On passe aux choses sérieuses : le chocolat !
Je crois qu'il se suffit à lui-même ...! Cf. futur article sur la mousse au chocolat ... et le gâteau au chocolat ...mmuuuuummmmmm....
Le boeuf ! Obligatoire quand on a un homme à la maison !!!!
Il le préfère haché. Pas moi ....! Donc c'est pas très facile. Je le marie à un mélange, et j'ai appelé ce plat "Gaucho", ça vient d'Amérique du sud et ça peut s'apparenter à la paella valenciana. Cf. futur article également. Tous pleins de variations autour du boeuf : à l'échalote, au vin rouge, Rossini (pour les riches !), en hamburgers maison (j'ai bien dit maison !), en tajine ou ragoût...
Les poissons, fruits de mer et coquillages !!!
Dès que je peux j'achète du frais, car problème de budget également. Sinon je prends du poisson type cabillaud, sole... congelé. Je préfère le poisson au beurre blanc, mais mon papa le fait très bien : enfariné et frit dans l'huile, mmmmmmmm... Je vais me lancer dans les currys et tajines de poissons (le papa noël m'a apporté un plat à tajine). Pour les coquillages et fruits de mer, je fais de temps en temps des moules marinières pour mon Roudoudou. Mais je crois que ce que je préfère ce sont les crevettes et gambas. C'est une source d'inspiration (Cf. Articles sur les crevettes à venir).
Les champignons de Paris !
Je ne suis pas assez experte en champignons donc j'ai un peu peur de cuisiner des champignons plus nobles. Mais les champignons de Paris me vont très bien pour l'instant. Crus : avec de la sauce (crème, vinaigre balsamique, sel et jus de citron) - Cuits : dans les carbonaras, dans les minis quiches apéritives que j'adore, juste en poêlée au naturel...
Les courgettes !
Depuis 1 an et demi seulement dans ma cuisine. Je n'aimais pas ça avant (certainement à cause de la ratatouille à l'eau des cantines scolaires !). Et maintenant j'en mange tout l'été. Dans ma ratatouille, que même les plus réfractaires (exemple : ma mère) ont apprécié. Je les utilise aussi pour faire des cannelonis végétariens (avec des poivrons, et tomates).
La tomate, on y vient. Ce fruit (et oui, c'est un fruit) que mon papa cultive amoureusement dans son jardin tout l'été et dont je fais de la bonne sauce tomate maison que je congèle pour passer l'hiver avec de la bonne sauce sur les pâtes du dimanche soir ! Je les utilise très souvent aussi pour les salades composées (comme un peu tout le monde) ou cuites (je les préfère mondées), pour accompagner des poivrons, ou sur un beau poisson blanc poêlé.
Le gruyère râpé ! Un des produits préférés de Roudoudou. Surtout sur ses pâtes. Mais je m'en sers surtout pour les gratins de pommes de terre, et pour ma purée. Certaines fois aussi avec des crudités ou aussi pour le parmentier de poisson (cf. article à venir).
Les produits bannis de mon estomac :
- poivre (incompatibilité)
- moules
- huîtres
- poires
- abats (sauf langue, rognon)
- sardines (mon estomac n'aime vraiment pas !!!)

N'hésitez surtout pas à laisser d'autres recettes et bonne popote !!!








Moelleux toutes saveurs ...


Voici donc la toute première recette de ce blog : les moelleux !! A chaque fois de nouveaux gourmands conquis.

Ceux-ci ont été réalisés à la suite de notre emménagement à Roudoudou et à moi. Nous avons ceux au chocolat et pépites juste fondantes, vanille, amandes et enfin noix de coco.
Voici la recette :

"Moelleux à la vanille"


  • 120g sucre

  • 90g farine

  • 90g beurre fondu

  • 3 blancs d'oeuf légèrement battus

  • 1 sachet sucre vanillé

  • vanille liquide

Préchauffer le four à 180·C. Mélanger la farine, le sucre, le beurre et les blancs. Vous obtenez l'appareil de base. Ensuite vous pouvez rajouter de la vanille liquide et du sucre vanillé (j'en utilise dans presque tous mes gâteaux vous allez vous en rendre compte), du chocolat, des pépites de chocolat, de la noix de coco, des amandes, de la fleur d'oranger, de la cannelle, des noix diverses, de l'extrait de café, de l'arôme de fraise ... et lui donner les couleurs que vous voulez avec des colorants alimentaires.


Ensuite beurrer des petits moules j'utilise des moules en silpat (mais pas la marque), de n'importe quelle forme peu importe, c'est selon vos envies. Remplir les moules (les moelleux ne gonflent pas beaucoup car il n'y a pas de levure donc vous pouvez bien remplir les moules) puis enfournez toujours à 180·C pendant 15 minutes.


Et voilà des petits moelleux près à contenter les plus gourmands...