mardi 28 août 2007

Pêche de vigne ... Vigne ... Vin ... Chinon ... rosé !!??!!


Il y a peu de temps, je laissais un commentaire sur un article de Claude-Olivier qui avait goûté un Chinon rosé à l'occasion du jeu "Chinon voit l'été en rosé", destiné comme son nom l'indique à promouvoir non pas le fameux rouge, mais le rosé de Chinon, beaucoup moins connu. L'idée était très plaisante et j'ai eu l'occasion d'être choisie à mon tour pour passer l'épreuve de la dégustation.

Un brin d'excitation m'envahit ... et j'ai eu envie de faire ça dans les règles de l'art comme à l'école hôtelière : calme - feuille blanche et concentration !!

J'en ai aussi profiter pour faire une séance photo avec mon nouveau joujou numérique ... (oui je sais je fais durer le suspense ...).

Tout d'abord, quelques photos des vignes se trouvant tout autour du jardin ... Notre "jeune" vigne". Elle nous donne assez peu de raisins pour l'instant mais de bonne qualité.


Ces vignes ensuite ... il s'agit de vielles vignes dont le cépage est encore un cépage à numéro comme il y a très longtemps. Mais maintenant ces cépages sont interdits.





Maintenant, passons aux choses sérieuses ...


J'ai voulu commencer par une photo en noir et blanc car comme quelques autres personnes, je ne suis pas une grande amatrice de rosé (car trop souvent tombée sur des choses trop légères et plates). Alors avec cette photo, plus d'a priori - Ni rouge, ni blanc, ni rosé ... On se laisse simplement guider par ses sens ...


Bon, on ouvre ...




On verse ...

Et on démarre tranquilement ...
J'ai donc eu l'occasion de déguster un AOC Chinon "Lune Rousse 2006", de Frédéric Hardouin. C'est un cépage 100% Cabernet Franc. Température de service entre 10 et 12º.

On remarque de suite sa jolie couleur à la fois rose orangée et rose saumonée assez prononcée, l'intensité est moyenne, le disque brillant ... Bon début sans défaut.

Passons à la phase olfactive, une phase que j'aime particulièrement car il y a encore le mystère du "goût" à venir mais justement, à ce moment précis il s'agit d'une sorte de devinette sur ce que l'on va rencontrer ..
Le 1er nez est assez fermé, il ne laisse pas passer beaucoup de choses.
Le 2nd nez par contre fait place à une nette ouverture aromatique, je dénote déjà des senteurs fruitées, des choses assez fraîches, voie florales .. A confirmer...
Le 3ème nez confirme la phase précédente ... je décèle des arômes de prunes et d'agrumes, surtout d'agrumes. Au final de cette phase, on découvre un nez assez simple mais ouvert, avec une odeur agréable.

Pour terminer, la phase gustative .. l'attaque en bouche est moyenne, avec une évolution plutôt plaisante et équilibrée qui tire quand même sur quelque chose de sec. La fin de bouche est agréable et douce. J'ai retrouvé de suite ces arômes d'agrumes, j'y ai ajouté du coing et toujours cette petite note florale que je n'ai pas réussi à définir (et oui il faut encore travailler pour pouvoir mettre un nom sur un arôme mystérieux).

En conclusion, c'est un vin franc et frais, agréable à déguster. Il y a un bel équilibre même si l'on reste sur quelque chose de sec. Un vin simple mais plaisant.

Pour les accords, je le verrai plutôt sur un poisson blanc en sauce ou sur des entrées froides, type buffet, ou des viandes légères comme les volailles.


Passons maintenant à la recette pour accompagner ce rosé. J'ai voulu innover un peu. En effet, il est assez rare de conseiller un rosé sur un dessert. Et bien qu'à cela ne tienne !! De la pêche de vigne pour un vin .. Pourquoi pas ... l'alliance est facile mais ... pourquoi pas !! Avec des noisettes fraîchement ramassées ... C'est parti !



J'avais envie d'un dessert à la fois fruité, mais sucré et rond, relevé de quelques notes plus puissantes ...

Tartelettes aux pêches de vigne, crème pâtissière à la pêche et noisettes torréfiées


Pour 4 tartelettes
Temps de préparation de la pâte sablée : 15 min + 30 min de repos au frigo + 20 min de cuisson. Temps de préparation des pêches : 15 min + 1h au frigo.
Temps de préparation de la crème pâtissière : 15 min + refroidissement au frigo.
Temps de préparation des noisettes : 5 min.

Pâte sablée : recette ici

Pêches :
- 2 belles pêches
- sirop de sucre de canne

Crème pâtissière :
- 2 jaunes d'oeuf
- 40g sucre
- 8 à 10g maïzena
- 16cL lait
- 1 à 2 cas de crème de pêches (ou sirop)
- 1 cas de morceaux de pêches

Noisettes :
- noisettes
- sucre
- beurre

Pour la pâte sablée : une fois la pâte réalisée, la placer 30 min au frigo surtout s'il fait chaud. La sortir. Prechauffer le four à 150ºC. L'étaler au rouleau et détailler 4 disques de 10.12cm de diamètre. Disposer sur du papier sulfurisé et enfourner pour 20 à 25 min. (Surveiller de temps en temps). Réserver.

Pour les pêches : Les éplucher, enlever les noyaux et les détailler en lamelles. Les étaler sur une feuille de papier sulfurisé et à l'aide d'un pinceau, les imbiber de sucre de canne. Réserver au frais.

Pour la crème pâtissière : Blanchir les jaunes et le sucre. Ajouter la maïzena et les morceaux de pêche. Bien fouetter. Porter le lait à ébullition avec la crème de pêche. Délayer le lait dans l'appareil. Remettre le liquide sur le feu moyen et fouetter jusqu'à épaississement. Réserver au frais.



Pour les noisettes : Réserver 4 noisettes entières. Hacher grossièrement une dizaine d'autres. Faire revenir ces noisettes hachées dans une poêle pour les torréfier, 5 minutes à peine. Les réserver. Faire un caramel avec un peu de sucre et de beurre et enrober les 4 noisettes dedans. Elles doivent être bien caramélisées. Réserver.

Pour le dressage : Etaler de la crème pâtissière sur chaque disque de pâte sablée. Disposer en rosace les morceaux de pêches par dessus. Saupoudrer de noisettes torréfiées et finir par une noisette caramélisée au centre.

Ce vin et ce dessert forment un bon équilibre - le côté rond et généreux du dessert face au côté sec du rosé. Un accord agréable.



Voilà, l'épreuve est finie, je rends ma copie . J'espère avoir pu motiver quelques rétissants du rosé car on peut tomber sur de la qualité.

11 commentaires:

Claude-Olivier a dit…

Et bien quelle dégustation de pro ^^! Merci pour le clin d'oeil et bravo pour tout le reste, j'ai eu beaucoup de plaisir a te lire..aussi beaucoup de plaisir a déguster ce rosé qui m'a reconsillié la moindre ^^! biz

Olivier a dit…

Belle dégustation...Qui donne envie (c'est le but du jeu)...Pour les tartelettes, là aussi j'en ai envie...Je prends donc les deux et un grand merci...

irisa a dit…

tu as réalisé un très bel exercice ! je viens aussi de publier mes impressions de chinon ! pas si facile !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un beau billet! Ce dessert doit aller merveilleusement bien avec le vin...

rosendo a dit…

hola que tal!!
tout d'abord félicitations pour le blog...super!!!
je suis egalement l'auteur d'un blog de cuisine mais faut du temps pour remplir tout ça.
les recettes que tu présente sont d'enfer....
je reviendrais certainement musarder sur ton blog !!
allez bises je retourne à mes fourneaux et à bientôt!!;-)
mcrosend.canablog.com

stef a dit…

très jolie tarte!!

pioupioue a dit…

Quelle belle dégustation ! Ca donne envie d'y gouter à ce p'tit Chinon rosé. Tes tartelettes sont superbes aussi.

Anonyme a dit…

Your blog keeps getting better and better! Your older articles are not as good as newer ones you have a lot more creativity and originality now keep it up!

Anonyme a dit…

Thanks for sharing such a fastidious thought, post is good, thats why
i have read it fully

My blog: firming

Anonyme a dit…

I like reading through an article that will make men and women think.

Also, thank you for allowing for me to comment!

Here is my web-site ... customized twitter backgrounds

Anonyme a dit…

I'm truly enjoying the design and layout of your blog. It's a very easy on the eyes which
makes it much more enjoyable for me to come here and visit more often.
Did you hire out a developer to create your theme? Great
work!

my web page: twitter engagement